Bâle 4, un optimisme de façade

le 02/03/2017 L'AGEFI Hebdo

L’Europe campe sur ses positions. Cela devrait perdurer au moins tant que les Etats-Unis n’auront pas clarifié leur position.

Acté lors de la réunion de Santiago du Chili en novembre 2016, confirmé avec le report des discussions « sine die » au mois de janvier 2017, le blocage des discussions au sein du Comité de Bâle perdure, chacune des parties prenantes restant sur des positions très dures....

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Hebdo

A lire aussi