L’activisme actionnarial chasse de nouveau le gros gibier

le 19/01/2023 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

235 campagnes ont été conduites en 2022 selon le décompte de Lazard, soit un bond de 36%. Les Etats-Unis, l’Europe et les grandes capitalisations nourrissent les initiatives d'agitateurs plus nombreux.

Les secteurs industriels et de l’énergie sont ciblés.
En Europe, ce sont plutôt les champs industriel et de l’énergie qui ont été ciblés.
(AdobeStock)
L’histoire est un éternel recommencement. Et l’activisme actionnarial n’y échappe pas. La démarche qui consiste pour un investisseur à s’inviter dans le capital d’une société cotée et, à partir de cette position, à chercher à influer sur sa stratégie - soit en proposant des voies alternatives,...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi