Teleperformance recourt au rachat d’actions pour éteindre l’incendie

le 14/11/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Epinglé pour des soupçons de légèreté en matière de droit du travail en Amérique latine, le spécialiste des centres d'appels veut racheter 1,4% de son capital.

Teleperformance est un gestionnaire de centres d'appels
(Image Pete Linforth / Pixabay)
Il ne fait pas bon prêter le flanc au moindre soupçon de légèreté sur le terrain de la responsabilité sociale. Même pour un pensionnaire du CAC 40. Teleperformance vient d’en faire l’amère expérience avec deux jours d’intense volatilité boursière marqués par un plongeon de plus de 30% de l’action...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi