L'action Atos plonge alors que son président serait sur la sellette

le 05/07/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le plan de scission du groupe ne passerait pas auprès de certains actionnaires. L'action Atos n'en finit plus de tomber.

le groupe numérique français Atos
Atos perd près de 70% en Bourse depuis le début de l’année.
(Photo Atos.)

L'action Atos a clôturé en baisse de 10,6% à 11,32 euros lundi, victime d'informations de presse indiquant que certains actionnaires du groupe de services numériques réclament le départ du président de son conseil d'administration, Bertrand Meunier, et d'un abaissement de recommandation signé Exane BNP Paribas. Le cours de Bourse s'est effondré de 40% depuis le 13 juin, veille de l'annonce par le groupe d'un projet de scission en deux sociétés distinctes et du départ de son directeur général, Rodolphe Belmer, d'ici à fin septembre. Selon ce projet, une première entreprise conserverait le nom d'Atos et regrouperait les activités historiques de gestion d'infrastructures de centre de données, tandis qu'une seconde, baptisée Evidian, rassemblerait les activités liées à la transformation numérique ainsi que celles de Big Data et Sécurité (BDS).

Sur le même sujet

A lire aussi