Une étude questionne le lien entre gouvernance du CAC 40 et souveraineté économique

le 29/06/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le comex et le conseil ne devraient pas dépasser un certain seuil de membres étrangers, selon le cabinet Vélite. Les investisseurs ne partagent pas cet avis.

Pour la deuxième édition de son baromètre de la souveraineté économique française, le cabinet d’intelligence économique Vélite « tire la sonnette d’alarme » en soulignant l’effondrement du nombre de Français dans les instances décisionnaires des groupes du CAC 40 et la quasi-absence d...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi