L’influence des ONG s’accroît dans le secteur des matières premières

le 24/01/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

TotalEnergies et son partenaire Chevron ont jeté l’éponge en Birmanie, tandis que Rio Tinto a dû renoncer à son projet de mine de lithium en Serbie.

L’influence des ONG s’accroît dans le secteur des matières premières
TotalEnergies se résout à quitter la Birmanie, qui ne représente que 0,6% de sa production d’hydrocarbures.
((bloomberg))
La pression des organisations non gouvernementales (ONG) a fait fléchir vendredi certains groupes énergétiques et miniers ayant fait l’objet de vives critiques sur leur politique sociétale ou environnementale. Dans le pétrole, TotalEnergies a fait savoir qu’il avait décidé de se désengager de...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi