La rémunération du patron d’Air France-KLM est critiquée aux Pays-Bas

le 23/04/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le Parlement néerlandais exige que le directeur général d'Air France-KLM, Benjamin Smith, renonce à une rémunération différée de 2 millions d'euros sous peine de bloquer toute nouvelle aide publique au groupe aérien. Une majorité des députés a sommé le ministre des Finances sortant, Wopke...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi