Le départ du patron de Toshiba stimulera l’intérêt de nouveaux prédateurs

le 15/04/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le changement opéré à la tête du groupe devrait accélérer la préparation d’offres émanant de KKR ou Brookfield pour concurrencer CVC.

Les pressions qui s’accumulaient sur le patron de Toshiba étaient trop fortes. Une semaine après l’annonce d’un projet d’offre publique mené par CVC Capital Partners, Nobuaki Kurumatani a démissionné mercredi avec effet immédiat de son poste de PDG qu’il occupait depuis trois ans. Il a été...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi