Carlos Ghosn entame sa contre-offensive

le 09/01/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Dans sa première comparution publique, Carlos Ghosn nie toute irrégularité et affirme avoir agi en toute transparence.