Les rémunérations de Carrefour deviennent une affaire de Place

le 18/06/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Face à la polémique, l'ancien PDG de Carrefour a renoncé à sa clause de départ. Bercy pousse l'Afep-Medef à durcir son code.

Face à la polémique et à la contestation d’une partie des actionnaires lors de l’AG de vendredi, l’ancien PDG de Carrefour Georges Plassat a renoncé au versement de son indemnité de non-concurrence. Alors qu’il a quitté le groupe en juillet 2017 à l'âge de 68 ans et fait valoir ses droits à la...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi