Les sociétés se référant au code Middlenext ont des conseils souples et vivants

le 27/04/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Elles n’hésitent pas à créer des comités spécialisés ou à les supprimer, suivant leurs besoins, selon le rapport de l’IFGE.

Les entreprises s’approprient de mieux en mieux le code Middlenext. Mais pour la première fois, elles sont moins nombreuses à l’appliquer, 186 en 2016, contre 195 l’année précédente, selon le rapport annuel que l’Institut français de gouvernement des entreprises (IFGE/EM Lyon) réalise pour...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi