La Place a besoin d’une gouvernance plus ouverte à toutes les parties prenantes

le 27/04/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Un rapport suggère de redéfinir les règles de rédaction et d’application du code et de créer une plate-forme de dialogue entre investisseurs et sociétés.

Une bonne gouvernance reste le meilleur moyen pour se protéger d’un mauvais activisme actionnarial. Dans le cadre de la fin de leur cursus, deux ingénieurs des Mines, Thibaud Frossard et Clément Jakymiw, viennent de publier une étude – après avoir auditionné 80 acteurs de la Place – visant à...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi