Akzo Nobel veut plus de dialogue avec ses actionnaires

le 26/07/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe convoque une AGE le 8 septembre pour justifier son refus de l’offre de PPG. Le président du directoire partira à la fin de son mandat, en avril 2018.

Akzo Nobel reprend la main. Alors que le fonds activiste Elliott – qui milite pour que le groupe néerlandais accepte l’offre de rachat de l’américain PPG Industries – a réclamé sans succès la convocation d’une assemblée générale pour obtenir la tête du président du conseil de surveillance, Antony...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi