L’actionnariat salarié régresse en Europe continentale

le 08/03/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Moins de 20% des salariés continentaux sont actionnaires de leur entreprise, contre 28% en Grande-Bretagne. L’écart s’explique par les politiques locales.

Le succès de l’actionnariat salarié ne se dément pas en Europe. Le capital des grandes entreprises européennes (99% de la capitalisation européenne) est détenu à 3,20% par ses salariés (6% en France), contre 2,48% en 2006, ce qui représente pas moins de 325 milliards d’euros, selon le recensement...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi