Vinci a subi une violente attaque informatique

le 23/11/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe a dévissé de 18% en séance à la suite de la publication d’un faux communiqué évoquant des erreurs comptables de plusieurs milliards d’euros.

Du jamais vu sur la Place parisienne. L’action Vinci, l’un des fleurons du CAC 40, a dévissé de plus de 18% hier après-midi à Paris pendant quelques minutes, victime d’une attaque d’une rare violence. Un faux communiqué envoyé par courriel aux agences de presse et aux rédactions, tant à Paris qu...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi