L'Etat détient 26,05% des droits de vote de Renault

le 07/04/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L'Etat français détient désormais 26,05% de droits de vote de Renault en vertu de l'application de la loi Florange sur les droits de vote double, selon une déclaration adressée hier par le constructeur automobile à l'Autorité des marchés financiers (AMF). Afin de préserver l’équilibre de l...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi