La plate-forme d’open banking Tink poursuit son ascension

le 14/12/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La fintech d’origine suédoise vient de lever 85 millions d’euros auprès d’investisseurs comme Eurazeo et Dawn Capital.

Apparu dans la deuxième directive européenne des services de paiement de 2013, le concept d’«open banking» a pris son envol avec l’entrée en vigueur de cette réglementation en 2018. Cela au plus grand bonheur d’une multitude de fintech, dont Tink fait partie. La jeune pousse suédoise, portée par...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi