Revolut a retrouvé son rythme d’avant la crise

le 10/12/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

A l'équilibre en novembre, la fintech britannique a rattrapé son retard de croissance dû à la pandémie, qui avait vu ses revenus chuter de 40%.

Après Starling Bank, c’est au tour de Revolut d’atteindre la rentabilité. «Nous avons atteint le seuil de rentabilité en novembre et nous nous en sortons beaucoup mieux qu'avant la crise», a déclaré Nik Storonsky, le PDG et co-fondateur de la néobanque sur CNBC. «Nous sommes maintenant en avance...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi