La Société Générale rachète la fintech Treezor

le 27/09/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La Société Générale rachète la fintech Treezor
(Pierre Chiquelin)

La Société Générale passe à nouveau à l'achat dans la fintech. Après l'acquisition en juin de la plate-forme de crowdlending Lumo, la banque a annoncé jeudi l'achat de Treezor, la plate-forme de bank-as-a-service. Créée en 2015 par Eric Lassus et Xavier Labouret, Treezor fournit une plate-forme de services bancaires (ouverture de compte, paiement, connaissance client) qu'elle met à la disposition de ses clients, qu'il s'agisse de néo-banques, d'établissements de crédit traditionnels ou de marchands, en marque blanche via des API (interface de programmation applicative). La société compte 30 collaborateurs et une trentaine de clients, tels que Lydia et Qonto. Elle dispose d'un agrément d'établissement de monnaie électronique avec services de paiements.

«En deux ans d’activité, les volumes gérés par Treezor ont atteint 3 milliards d’euros par an et 300.000 cartes de paiement ont été émises», précise le communiqué de la Société Générale, muet en revanche sur le montant de l'acquisition. L'opération «place Société Générale comme l’un des fournisseurs majeurs de solutions à destination des fintech et néo-banques», indique le groupe bancaire. Ce dernier soutiendra le développement de Treezor à l'international.

Dans une vidéo à L'Agefi, Eric Lassus déclarait en juillet vouloir positionner Treezor comme «chef de file» du paiement instantané d'ici à fin 2018.

Sur le même sujet

A lire aussi