Les regtech européennes suscitent les convoitises des groupes américains

le 04/09/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Ce jeune secteur fait déjà l’objet de fusions-acquisitions, selon Sia Partners et AEC Fintech.

Les start-up regtech (regulatory technology), via notamment l’intelligence artificielle, aident à gérer les contraintes réglementaires
Proposant des aides technologiques à la gestion des contraintes réglementaires, ces start-up tissent leur toile en Europe.
(Fotolia)
La valeur n’attend pas le nombre des années. La preuve avec les regtech (regulatory technology), ces start-up qui, au moyen de nouvelles technologies, comme l’intelligence artificielle, aident les sociétés de services financiers à gérer leurs contraintes réglementaires. Apparues d’abord aux Etats...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi