Les banques en ligne ne brillent pas toutes en digital

le 26/01/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Parce que les acteurs traditionnels investissent dans leurs applications mobiles maison, leurs banques en ligne peuvent prendre du retard.

Les banques en ligne ne brillent pas toutes en digital
La notation d’une banque en ligne peut être différente voire inférieure à celle de sa banque traditionnelle.
(Fotolia)

A l’heure de la banque sur mobile, les banques en ligne de première génération n’ont pas tant d’avance en matière de digital. C’est ce que montre le classement de la performance digitale de 15 banques de détail françaises, publié hier par D-Rating. Cette agence de notation indépendante a étudié 800 critères de présence en ligne, d’expériences clients, d'outils technologiques et de culture d’entreprise. La néobanque N26 en ressort gagnante, avec la meilleure performance sur l’expérience client et une organisation interne «radicalement digitale», mais une gamme de produits réduite. Viennent ensuite le Crédit Agricole et Boursorama, puis BNP Paribas et la Société Générale. Les banques en ligne Hello Bank !, Fortuneo et ING Direct sont en milieu de peloton. «Une banque en ligne peut être moins bien notée que sa banque traditionnelle», souligne Nicolas Babel, directeur des notations, expliquant que les établissements classiques investissent de plus en plus dans leurs propres applications mobiles.

En queue de classement se trouvent le Crédit du Nord, le Crédit Mutuel, qui a hérité des scores les plus bas pour les fonctionnalités web et les performances techniques, HSBC France, avec des «manques identifiés en matière de maturité digitale de son organisation» et enfin Arkéa. Ce dernier a dématérialisé l’ouverture de compte courant en septembre, mais D-Rating a mené ses tests en juin.

Sur le même sujet

A lire aussi