Advize prend le virage BtoB dans l’assurance vie en ligne

le 26/01/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le robo-advisor a signé des partenariats avec le courtier EasyBourse, un assureur luxembourgeois et des CGP.

Easybourse, courtier en ligne
EasyBourse, le courtier en ligne de La Banque Postale, va lancer une assurance vie utilisant l’interface d’Advize.
(Photo Easybourse.)

Finies, les primes à la souscription. Au lieu de brûler sa trésorerie dans la conquête des épargnants comme certaines banques en ligne et fintech, Advize mise sur le BtoB pour développer son offre et ses services autour de l’assurance vie en ligne. «Aujourd’hui notre bataille n’est pas l’acquisition de clients mais d’équiper des clients existants», a expliqué hier Olivier Gentier, directeur général de la start-up, lors d’une conférence de presse. Avec ses deux associés, il a «restructuré» la société, rachetée au Groupe Premium il y a deux ans.

Le pionnier des robo-advisors français, fondé en 2012, a annoncé hier plusieurs partenariats BtoB. EasyBourse, le courtier en ligne de La Banque Postale, va ainsi lancer ce trimestre une assurance vie  utilisant l’interface d’Advize en marque blanche pour le profilage, les opérations, ou encore les revues de portefeuille de ses clients. Baptisé EasyVie, ce contrat sera opéré par CNP Assurances, le partenaire historique de La Banque Postale, ont indiqué plusieurs sources à L’Agefi. 

Advize devrait annoncer bientôt une autre alliance de ce type avec un grand acteur du marché français «qui souhaite convertir des contrats existants des fonds euro en UC (unités de compte, ndlr)», explique Arnaud Poutier, président d’Advize. Avec ce changement de braquet, il vise désormais plus d’un milliard d’euros d’encours et plus de 100.000 utilisateurs directs ou indirects d’ici à 2019, contre seulement 10 millions d'euros d’actifs et 8.000 clients BtoC aujourd’hui.

La start-up s’est aussi associée à un assureur du Grand-Duché, OneLife, pour commercialiser en mars prochain un contrat vie luxembourgeois 100% digital, dédié à la clientèle des conseillers en gestion de patrimoine (CGP). Offre «patrimoniale», Ma Sentinelle Lux comprendra des ETF (fonds indiciels cotés) et autres supports sélectionnés par la jeune pousse niçoise Active Asset Allocation.

Jusqu’à présent, Advize travaillait seulement avec Morningstar et Generali pour la version française de son contrat, Ma Sentinelle Vie. Jusque-là accessible uniquement sur le site d'Advize, ce contrat est aussi proposé depuis l’automne en marque blanche aux CGP. «Une cinquantaine ont signé et notre objectif est de dépasser 200 cabinets en 2018», annonce Arnaud Poutier. L’offre est destinée «à la clientèle d’entrée de gamme qui partirait chez Fortuneo, Boursorama ou l’agence du coin», pointe Olivier Gentier.

En revanche, Advize ne parle plus de son projet de partenariat avec Bankin, qui semblait pourtant acquis il y a un an. Et pour cause, l'agrégateur de comptes lui a finalement préféré son concurrent Yomoni.

Sur le même sujet

A lire aussi