L’ACPR se voit bien cliente des «regtech»

le 30/06/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Tout en appelant à la prudence sur les contrats noués avec les start-up spécialisées en conformité, l’ACPR passe commande.

Vigilante, comme à son habitude, l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) est néanmoins très alléchée par les « regtech », ces sociétés utilisant la technologie pour faciliter les contraintes liées à la réglementation. «Les coûts engagés par les établissements pour faire face aux...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi