Le régulateur britannique surveille les conséquences du big data pour l’assurance

le 22/09/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La FCA redoute notamment que des usagers présentant des risques élevés ne puissent pas avoir accès à une assurance à un prix abordable.

Le régulateur britannique reste vigilant sur les impacts que pourrait avoir l’usage du big data pour les assurés. Après avoir lancé des travaux et une consultation en novembre dernier sur ce sujet, la Financial Conduct Authority (FCA) britannique a conclu dans un compte-rendu publié hier que les...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi