Commercial & marketing

Mieux vaut éviter les « chat bots » bancaires pour l’instant

le 08/09/2016 L'AGEFI Hebdo

Alerte. Selon un rapport de Forrester Research, les « chat bots », ces applications à base d’intelligence artificielle capables de converser avec les humains et d’exécuter des ordres simples (commander un taxi, fixer un rendez-vous…), ne sont pas encore à un niveau de performance suffisant pour...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Hebdo

Sur le même sujet

A lire aussi