Il est prématuré de renoncer à l'objectif d'inflation de 2%

le 24/01/2023 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les investisseurs commencent à se demander si les banques centrales ne devraient pas viser plus haut.

Les différentes mesures des anticipations d’inflation ne concordent pas toujours.
Pendant de longues années, l’inflation des économies développées est restée faible et stable.
(AdobeStock)
Les cibles d'inflation ont été instaurées par les banques centrales des économies développées dans les années 1990, avec un objectif partagé de 2%. La mission a été accomplie : pendant de longues années, l’inflation est restée faible et stable. Mais les fortes hausses de prix constatées depuis le...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi