Les taux élevés sur le marché du crédit n’empêchent pas la correction

le 27/09/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La forte volatilité sur les marchés a mis un coup d’arrêt au marché primaire.

Après trois semaines de forte activité, le marché primaire a marqué un net coup d’arrêt plombé par le durcissement du ton des banquiers centraux, l’envolée des taux longs, le désordre sur le marché des changes et les craintes de récession. Des opérations ont de nouveau été annulées tandis qu...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi