La banque centrale turque fait cavalier seul parmi les émergents

le 23/09/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La banque centrale turque fait cavalier seul parmi les émergents
Plusieurs banques centrales de pays émergents ont mis à jour leur politique monétaire.
(Crédit Thinkstock.)

La Banque centrale de Turquie (BCT) reste un ovni dans le paysage actuel des banques centrales. Malgré une inflation de 80%, la BCT continue de baisser ses taux d’intérêt. Jeudi, elle a de nouveau surpris en abaissant encore de 100 points de base (pb) son principal taux directeur à 12%. Le marché attendait un statu quo. La banque centrale avait déjà surpris lors de sa dernière réunion. Depuis qu’elle a débuté son cycle de baisse des taux en septembre 2021, elle a réduit de 700 pb son principal taux directeur. La BCT justifie ce nouveau geste par de premiers signes de ralentissement de la croissance. Et ce malgré une devise en chute libre, qui alimente l’inflation importée, notamment via les prix de l’énergie et de produits alimentaires, et déséquilibre la balance courante. Mais la priorité de la banque centrale, sous la pression politique, est la croissance donc une baisse des taux. La livre turque a touché un nouveau plus bas historique de 18,42 face au dollar.

Sur le même sujet

A lire aussi