Les banques centrales n’ont pas l’intention de changer de ton

le 19/08/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La lutte contre l’inflation reste la priorité malgré les risques de récession, notamment en Europe. Les marchés de taux s’ajustent.

Isabel Schnabel, membre du Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne
Isabel Schnabel, du Conseil des gouverneurs de la BCE, n’a pas noté d’amélioration des perspectives en zone euro lors d’un entretien donné à Reuters le 18 août 2022.
(Photo : Dirk Claus/ECB)
Le message est clair. Les banques centrales sont loin d’avoir achevé leur bataille contre une inflation qui devrait rester élevée, notamment en Europe. Les investisseurs ne doivent donc pas s’attendre à un revirement de politique monétaire rapide, comme ils ont pu le croire cet été, après la...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi