Les portefeuilles diversifiés font les frais du changement de paradigme sur les taux

le 27/06/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La répartition 60-40 actions-obligations affiche l’un de ses pires résultats depuis des décennies.

La détente sur les marchés de taux et le fort rebond des marchés actions est un soulagement relatif pour les adeptes des portefeuilles 60/40. Avec la forte hausse des taux cette année, dans le contexte d’inflation au plus haut depuis 40 ans et de resserrement massif des politiques monétaires, et...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi