Toyota a été bien avisé de céder une partie de ses titres Uber

le 24/06/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le constructeur automobile nippon a réduit suffisamment tôt son exposition au groupe de VTC visé par plusieurs plaintes aux Etats-Unis.

UBER Technologies VTC
Toyota a déclaré détenir 5,13 millions d’actions Uber au 31 mars 2022, soit une réduction de moitié de sa participation en volume.
(Bloomberg.)
Toyota semble avoir bien géré son désengagement partiel d’Uber. En 2018, le constructeur automobile nippon avait investi 500 millions de dollars au capital du groupe de véhicules avec chauffeur (VTC) dans le cadre d’un accord de collaboration destiné à favoriser le développement de la voiture...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi