L’imposition minimum des entreprises tourne au bras de fer entre Paris et Varsovie

le 23/05/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La France a fait tout son possible pour obtenir un accord à vingt-sept sur la mise en œuvre en Europe de l’accord conclu à l’OCDE. Dernier obstacle, le veto polonais s’annonce difficile à lever. Explications.

Bras de fer Pologne/Union européenne (drapeaux)
L’opposition de la Pologne est à relier aux discussions en cours à Bruxelles sur son plan de relance, dont la Commission européenne bloque les fonds au motif d’atteintes aux principes de l’Etat de droit.
(AdobeStock)
La patience est l’une des premières vertus nécessaires à la réussite d’une présidence du Conseil de l’Union européenne (UE). Celle de la présidence française est en ce moment mise à rude épreuve par le gouvernement polonais. A la table des Vingt-Sept, la Pologne est le dernier Etat à apposer son...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi