Les Bourses européennes chutent dans le sillage de Wall Street

le 19/05/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Les indices actions européens reculent jeudi, pénalisés par les craintes de stagflation qui ont fait chuter les Bourses américaines mercredi soir.

Les Bourses ont plongé dans le rouge
L’indice Euro Stoxx 50 recule de 16% depuis le début de l’année.

Vers 11h45, l'indice Stoxx Europe 600 cédait 2,2% à 424,6 points. A Paris, le CAC 40 et le SBF 120 perdaient 2,4% chacun. A Francfort, le DAX 40 lâchait 2%, et le FTSE 100, à Londres, reculait de 2,4%.

A Wall Street, les contrats à terme sur les indices américains évoluent également en baisse. Le contrat sur le Dow Jones perdait 1,5% tandis que celui sur le S&P 500 cédait 1,7%. Le contrat sur le Nasdaq 100, riche en valeurs technologiques reculait de son côté 1,8%.

La Bourse de New York a terminé en forte baisse mercredi, alors que l'augmentation des coûts liée à une inflation élevée aux Etats-Unis menace la rentabilité des entreprises, notamment dans le secteur de la distribution.

«Les principaux catalyseurs de ce mouvement sont toujours les mêmes : les inquiétudes liées à l'inflation élevée, le resserrement de la Fed pour lutter contre l'inflation galopante, et la crainte d'une récession», résume Ipek Ozkardeskaya, analyste chez Swissquote.

Sur les autres marchés

- Le rendement de l'obligation du Trésor américain à dix ans, le titre de référence du marché, s'inscrit à 2,829%, contre 2,970% mercredi soir. Le rendement du Bund allemand s'établissait à 0,938%, contre 1,028% mercredi soir.

- L'euro gagne 0,2% face au dollar à 1,0497 dollar.

- Les cours du pétrole présentent un tableau contrasté. Le contrat de juillet sur le Brent de mer du Nord gagne 1,24 dollar, à 107,87 dollars le baril, tandis que celui de juin sur le brut léger doux (WTI) coté au Nymex cède 2,02 dollars, à 107,57 dollars le baril.

Sur le même sujet

A lire aussi