Présidentielle : les marchés préparent l’après-réélection

le 04/04/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Nombre d’économistes d’institutions financières considèrent l’élection présidentielle française déjà jouée.

Palais de l’Elysée à Paris, France
L’actuel locataire de l’Elysée a vu sa popularité boostée par les incertitudes du conflit russo-ukrainien.
(Palais de l'Élysée (RK).)
A moins d’une semaine du premier tour de l’élection présidentielle française, son issue fait peu de doute pour la plupart des économistes des institutions financières. Malgré une campagne tardive et l'ascension de Marine Le Pen dans les intentions de vote, le président sortant, Emmanuel Macron,...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi