Lundi noir pour les marchés actions

le 24/01/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Les Bourses ont plongé dans le rouge

Les places boursières européennes ont chuté lundi sur des craintes de conflit entre la Russie et l’Ukraine. Les marchés d’actions russes et le rouble ont par ailleurs plongé, obligeant la banque centrale à intervenir.

En Europe, l’indice Euro Stoxx chute de 4,2%. A Paris, l’indice repasse largement sous la barre des 7.000 points, également en baisse de 4%. A Francfort l’indice Dax 40 chute de 3,8%%.

Wall Street poursuit sa chute. L’indice Nasdaq abandonne 4% et s’approche du bear market, c'est à dire une baisse de 20% par rapport au sommet, alors que les investisseurs attendent également la réunion de la Fed ce mercredi. L’indice S&P 500 cède 3,5%.

Krach en Russie

Avec les tensions qui effrayent les marchés sur l’Ukraine, la banque centrale russe a dû intervenir lundi et voler au secours des marchés financiers en annonçant la suspension de l’achat de devises étrangères, après une importante chute des indices boursiers et du cours du rouble.

Se voulant rassurante, elle a affirmé disposer de «suffisamment d’outils pour prévenir les menaces à la stabilité financière».

Dans le sillage de la baisse entamée il y a deux semaines, l’indice principal de la Bourse de Moscou, le RTS (libellé en dollars), a plongé jusqu’à -9% à la mi-journée, et de près de -20% depuis le début de l’année. L'indice Moex (en roubles) a lui chuté jusqu’à -7% (et de -15% depuis le début de l’année).

La devise russe a par ailleurs dévissé, et s’est brièvement échangée à 79,4 roubles/dollar, avant de refluer à 79 roubles/dollar, une première depuis l'automne 2020.

Depuis début janvier, le rouble a perdu environ 7% face au dollar et 6% face à l’euro, les devises américaine et européenne s’échangeant fin 2021 encore à environ 74 et 84 roubles respectivement.

Sur le même sujet

A lire aussi