Les marchés européens débutent l'année à de nouveaux sommets

le 03/01/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Les marchés européens débutent l'année à de nouveaux sommets
(Fotolia)

Les indices actions européens évoluent en hausse lundi matin, démarrant l'année sur de nouveaux records, tandis que les inquiétudes concernant l'impact du variant Omicron du coronavirus sur l'économie mondiale continuent de s'atténuer.

L'indice Stoxx Europe 600 avance, à la mi-journée, de 0,6% à 490,6 points, après avoir atteint un nouveau sommet à 491,26 points. A Paris, le CAC 40 gagne 1,3% et enregistre un nouveau record à 7.243 points. Le SBF 120 progresse également de 1,3%, pour atteindre un plus haut historique à 5.614,9 points. A Francfort, le Dax 40 s'adjuge 0,9%. La Bourse de Londres est fermée ce lundi.

Les investisseurs analysent les données publiées sur l'activité manufacturière en zone euro en décembre. Lors du dernier mois de 2021, la croissance du secteur a ralenti, l'indice PMI manufacturier de la zone euro ressortant à 58 en décembre, contre 58,4 en novembre. En France, la croissance de l'activité manufacturière a moins ralenti qu'estimé initialement le mois dernier, tandis que l'activité du secteur manufacturier en Allemagne a progressé un peu moins qu'initialement annoncé.

Remontée des taux

En Asie, les échanges sont restés restreints lundi, les marchés financiers étant fermés dans plusieurs pays, dont la Chine et le Japon. L'indice Hang Seng de la Bourse de Hong Kong a terminé en baisse de 0,5%, lesté par les craintes persistantes concernant le secteur immobilier. Le promoteur China Evergrande Group a demandé la suspension de la cotation de son action ce lundi, dans l'attente de la publication « d'informations privilégiées ».

Le rendement du Bund allemand à dix ans s'établit à -0,153% contre -0,177% jeudi soir. Le taux de l'obligation du Trésor américain à dix ans a terminé à 1,514% vendredi. L'euro recule de 0,2% face au billet vert, à 1,1345 dollar.

Les cours du pétrole progressent, alors que l’Opep+ doit se réunir demain mardi. Le contrat de mars sur le Brent de mer du Nord gagne 95 cents, à 78,73 dollars le baril. Le contrat de février sur le brut léger doux (WTI) coté au Nymex prend 86 cents, à 76,07 dollars le baril.

A lire aussi