L’ethereum atteint un nouveau record à 3.600 dollars

le 07/05/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La deuxième cryptomonnaie par sa «capitalisation» avait déjà dépassé les 3.000 dollars lundi matin.

cryptomonnaie ethereum
La valorisation de tous les ethers en circulation atteint près de 400 milliards de dollars.
(Peter Patel / Pixabay)

Dans l'ombre du bitcoin, l'ethereum, deuxième cryptomonnaie par sa «capitalisation», a franchi jeudi soir le seuil des 3.600 dollars, à 3.616,10 dollars. L'ether, le jeton négocié sur la blockchain ethereum, a pris plus de 4%, à 3,568.92 dollars sur la plateforme d'échange de cryptomonnaies Bitstamp jeudi.

Dans le même temps, le bitcoin perdait 0,3% à 57.353,03 dollars, à environ 11% en-deçà de son record intrajournalier de 64.895,22 dollars, qu’il avait atteint le 14 avril.

L'ether a dépassé les 3.000 dollars l'unité pour la première fois lundi matin, se négociant jusqu'à un pic de 3.051,99 dollars sur la plateforme d'échange de cryptomonnaies Bitstamp. Il porte ainsi sa hausse à plus de 385% cette année, là où le bitcoin n’a gagné «que» 96% sur la période.

Les raisons de cette flambée ? Lundi, l’ether était porté par l'essor de la finance décentralisée et alors que la Banque européenne d’investissement (BEI) a émis pour 100 millions d'euros d'obligations numériques sur la blockchain vendredi dernier, dans le cadre d'un programme d'études sur la future création d'un euro numérique.

C’est aussi en partie dû aux répercussions des flux vers le bitcoin, qui a gagné en stature et en légitimité auprès des investisseurs depuis les premières déclarations d'Elon Musk, fondateur du constructeur automobile Tesla, qui a acheté en janvier pour 1,5 milliard de dollars de bitcoins.

D'autres éléments ont alimenté la spectaculaire hausse de l’ether depuis le début de l'année. Comme le lancement de fonds négociés en bourse (ETF) sur l'ether au Canada, ou la demande accrue de portefeuilles d'ether. Afin, notamment, d'acquérir des œuvres d'art numériques (ou NFT) qui connaissent un succès grandissant. Pour preuve, l’annonce par Sotheby’s de son ouverture à l'ether et au bitcoin dès sa prochaine vente aux enchères en ligne.

«L’ethereum a été capable de maintenir sa dynamique positive», indique Konstantin Anissimov, directeur exécutif de la plateforme d’échange de cryptomonnaies CEX.IO, cité par Reuters. «Le sommet actuel laisse penser que l’ethereum pourrait éventuellement supplanter le bitcoin en capitalisation dans un futur proche».

De fait, la valorisation de tous les ethers en circulation s'établit jeudi soir à près de 400 milliards de dollars (331 milliards d'euros), selon le site spécialisé Coinmarketcap. C'est certes loin des 1.045 milliards «capitalisés» par le bitcoin, mais c'est bien plus que le binance coin, troisième sur le podium avec 96,2 milliards de dollars de valorisation.

Sur le même sujet

A lire aussi