Le gouvernement réfléchit à de possibles annulations de dette pour les entreprises

le 14/04/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le gouvernement réfléchit à de possibles annulations de dette pour les entreprises

Une partie de la dette de certaines entreprises confrontées aux retombées économiques de la crise sanitaire pourrait être annulée « au cas par cas », a déclaré mercredi le ministre des Finances Bruno Le Maire sur BFM TV. « On ne va pas attendre que l'entreprise se prenne le mur. On va regarder sa situation (...) voir s'il faut étaler sa dette, voire annuler sa dette en partie », a-t-il ajouté.

Pour cela le ministre proposera « d'ici quelques semaines un dispositif de concertation et de conciliation qui doit permettre pour toutes les entreprises qui sont en train d'arriver face à ce mur de la dette de leur proposer une solution sur mesure ».

La concertation permettra de réunir l'Etat, le commissaire aux comptes, les représentants du tribunal de commerce et les banquiers pour « qu'on dise au cas par cas, cette entreprise-là elle est en difficulté, elle est face à un mur de dette, on voit venir le problème », a détaillé le ministre.

Il a par exemple cité les PME de l'aéronautique qui « vont rebondir dans deux ans ou trois ans mais il se trouve qu'elles sont dans un secteur d'activité qui est tellement fragilisé qu'elles ne vont pas y arriver ».

Selon une étude publiée mercredi par le cabinet Altares, les défaillances d'entreprises sont en recul de 32,1% sur un an au premier trimestre 2021, mais 79% des jugements mènent désormais directement à la liquidation de l'entreprise.

Sur le même sujet

A lire aussi