Le fonds 360 Capital va lancer sur Euronext un Spac dédié à la tech

le 26/03/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

«360 Disruptech EU» est le premier Spac créé par un fonds d'investissement en Europe.

La vogue des Spac, ces sociétés coquilles vides créées pour lever de l’argent en vue de réaliser des acquisitions, se confirme dans l’Hexagone. Le fonds de capital-risque 360 Capital va lancer avec plusieurs partenaires un Spac (Special purpose acquisition company) dédié aux entreprises technologiques européennes à la Bourse de Paris. Il compte ainsi profiter de l'engouement croissant en Europe pour ce véhicule financier populaire aux Etats-Unis.

360 Capital s’est déjà distingué dans ce secteur, ayant investi dans plusieurs pépites de la tech françaises, telles Leetchi, Sophia Genetics ou Innoviz.

Avec ce Spac, il veut passer à la vitesse supérieure. Il ambitionne de lever 250 millions d'euros à travers la cotation de ce Spac, baptisé «360 Disruptech EU», sur le compartiment professionnel d’Euronext, rapportait jeudi soir Reuters. De fait, ce n'est qu'à partir du moment où les 250 millions seront levés sur Euronext que le Spac pourra se lancer dans des acquisitions. Il aura pour objectif de mener des acquisitions dans le secteur en plein essor de la tech en Europe, avec en ligne de mire des jeunes pousses ayant une valorisation comprise entre un et quatre milliards d'euros.

«On voudrait pouvoir annoncer une combinaison d'ici l'été», a déclaré à Reuters Fausto Boni, associé du fonds et président du Spac. Il espère donc pouvoir accompagner une entreprise technologique française sur Euronext courant 2021.

Le Spac est porté par les associés du fonds, Fausto Boni, Nader Sabbaghian et François Tison, et des membres de son conseil d'administration, dont auquel Flavio Valeri (DEA Capital, Deutsche Bank), Francesca Fiore (Spencer Stuart, Vodafone), selon Les Echos. Y participeront aussi plusieurs entrepreneurs, comme Céline Lazorthes, la fondatrice de Leetchi, ainsi que les associés de Clipperton Finance, spécialiste du conseil en fusions-acquisitions dans la tech.

Pour l'instant, à la Bourse de Paris, deux Spac ont été lancés, Mediawan (aujourd'hui retiré de la cote) et 2MX Organic, promus par Matthieu Pigasse et Xavier Niel. Plusieurs anciens banquiers ont récemment lancé leur propre Spac. En Europe, ils connaissent un succès croissant, où ils sont en passe de devenir une alternative plus rapide aux traditionnelles introductions en Bourse.

Aux Etats-Unis, les cotations de Spac depuis le début de l'année ont déjà dépassé les 83,4 milliards de dollars (71 milliards d’euros) levés sur 2020, selon des données de Spac Research.

A lire aussi