Le pétrole alimente les craintes d’inflation

le 19/02/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La vague de froid qui frappe notamment le Texas a renforcé les prix du baril et les craintes d’inflation.

Après avoir atteint un plus haut de 65,50 dollars en séance, le baril de Brent a reculé de 0,6% jeudi, à 64 dollars. A ce niveau, soit un plus haut depuis janvier 2020, le pétrole a continué d’alimenter les craintes d’une accélération de l’inflation. Du coup, les places boursières ont aligné hier...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi