L’appétit pour les dettes financières ne diminue pas

le 13/01/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Tirées par les rendements, les dettes subordonnées devraient encore être les vedettes.

Le marché primaire des dettes financières a redémarré l’année un peu moins fort qu’en 2020, mais il était alors sur la lancée d’une année 2019 record en tous points. «Avec des taux négatifs, les émissions en euros reviennent à fixer un effet ‘plancher’ sur la réduction possible du spread ; les...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi