Les plus gros créanciers de l’Argentine rejettent encore l’offre de restructuration

le 09/07/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Les deux groupes de créanciers les plus importants de l’Argentine, Ad Hoc Bondholder et Exchange Bondholder, ont rejeté la nouvelle offre de restructuration formulée ce week-end par le gouvernement argentin. Ces créanciers, dont BlackRock, Fidelity, Ashmore... qui détiennent 35% des 66 milliards...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi