La chute de Luckin Coffee, le «Starbucks chinois», embarrasse les banques

le 08/04/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Plusieurs prêteurs, dont Goldman Sachs, ont saisi des titres à la suite d’un défaut de paiement.

De l’ascension fulgurante à la chute. Telle est la trajectoire suivie par Luckin Coffee, le concurrent de Starbucks en Chine. Née il y a seulement trois ans et cotée sur le Nasdaq depuis l’an dernier, cette chaîne de café est aujourd’hui confrontée à la défiance de ses partenaires financiers....

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi