La volatilité ne perturbe pas le marché primaire de la dette en euro

le 02/04/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

En deux journées, les émetteurs corporates ont encore placé 17 milliards d’obligations. LVMH et Orange ont émis sans prime par rapport au secondaire. Mais ils font exception.

Louis Vuitton, siège à Paris
LVMH a émis hier pour 1,5 milliard à 5 ans.
(RK.)
Jusqu’à plus soif. Le marché primaire corporate en euro a connu hier une nouvelle journée d’activité exceptionnelle malgré des marchés actions toujours très volatils. Neuf émetteurs ont placé près de 10 milliards d’euros d’obligations, après une séance de lundi déjà très active. Au total, quinze...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi