Les transporteurs aériens lancent un SOS aux Etats

le 18/03/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L'association internationale Iata demande des aides publiques pour éviter une catastrophe sectorielle.

Alexandre de Juniac, président de l’Iata - secteur aérien
«Il faut que les gouvernements agissent vigoureusement et rapidement», a déclaré Alexandre de Juniac, président de l’Iata.
(Bloomberg)
La dégradation de la situation financière des compagnies aériennes, provoquée par le coronavirus, représente désormais un risque majeur pour le secteur. L'Association internationale du transport aérien (Iata), qui compte près de 300 membres, ne cache plus sa préoccupation qui s’est traduite hier...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi