L’affacturage devrait être pénalisé par la crise du coronavirus

le 18/03/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’activité va croissant. Mais le dernier trimestre 2019 laisse supposer que le choc de demande de la crise actuelle va saper les volumes affacturés.