Face au Brexit, Aquis Exchange mise sur la France

le 21/03/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La plate-forme britannique s’implante à Paris pour continuer la négociation d’actions européennes. Son but : doubler ses parts de marché en Europe d’ici 2020.

Le Brexit ne fait pas peur à Aquis Exchange. La plate-forme britannique de négociation d’actions européennes, qui a dévoilé ses résultats annuels mercredi, a obtenu en janvier l’autorisation de l’AMF pour s’implanter en France. «Les valeurs européennes représentent 65% de notre chiffre d’affaires...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi