Bruxelles pose ses conditions à un report de courte durée du Brexit

le 21/03/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Donald Tusk va inviter les dirigeants européens à reporter l’Article 50 à la condition que l’accord de divorce soit approuvé par les députés britanniques.

Les risques d’une sortie sans accord au 29 mars sont montés hier d’un cran. Hier, la Première ministre britannique Theresa May a écrit au président du Conseil européen Donald Tusk pour réclamer un report de la date du Brexit jusqu’au 30 juin prochain. «Une extension de courte durée est possible...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi