Les substituts aux Libors peinent à s’imposer

le 30/01/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les nouveaux taux d’intérêts de référence, qui doivent remplacer à terme les taux interbancaires (Ibor), peinent encore à trouver leur place sur les marchés, selon des données publiées hier par l’Isda, qui regroupe les professionnels des dérivés. Seuls 3,4% des dérivés de taux référençaient ces...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi