Tikehau met la main sur Sofidy

le 21/09/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La société de gestion est en négociations exclusives pour acquérir 90% du capital de Sofidy, pour 220 millions d’euros.

Immobilier de bureaux
La cible Sofify est un gestionnaire de fonds immobiliers créé en 1987.
(Fotolia)

Tikehau vient d’entrer en négociations exclusives pour racheter Sofidy, a-t-il annoncé hier soir. Il acquerrait le premier acteur indépendant sur le marché des SCPI, doté de 4,8 milliards d’euros d’encours sous gestion. 

Pour ce faire, Tikehau va débourser 220 millions d’euros pour 100% des titres. Soit 121 millions de valeur d’entreprise (la société ayant été «valorisée moins de sept fois son Ebitda 2017»), à laquelle s’ajoutent 99 millions d’euros de trésorerie. A l’issue de l’opération, Tikehau détiendra «au moins 90% du capital de Sofidy». L’opération se déroulera essentiellement sous la forme d’une cession en numéraire, et, pour une petite partie, d’un apport rémunéré en nouvelles actions Tikehau, précise le communiqué.

Tikehau l’assure, cette acquisition sera immédiatement génératrice de croissance. La «pépite» Sofidy affiche «des revenus nets correspondant en moyenne à 100 points de base des actifs sous gestion », et une marge opérationnelle d’environ 40% des revenus nets en 2017».

Avec cette acquisition, Tikehau dépasse cette année l’objectif de 20 milliards d’euros d’encours fixé pour 2020. A côté de cela, elle compte 14,8 milliards d’euros d’actifs sous gestion au 30 juin 2018, en hausse de 7%. Une activité portée par une collecte nette solide de 2,1 milliards d’euros. Mais elle affiche une perte nette de 81,4 millions d’euros. En cause, la baisse de valeur de ses participations dans Eurazeo et du gestionnaire allemand DWS.

De fait, Tikehau avait fait grand bruit en juin 2017, dans le milieu feutré de la finance parisienne, en tentant de s’emparer de 15% du capital d'Eurazeo, une valeur établie de la cote. Il en avait finalement pris 7% - et en détenait 9,21% début juillet 2018. Depuis le début de l’année, l’action Eurazeo a perdu 7,47% de sa valeur. 

Avec Sofidy, la société de gestion et d’investissement renforce son pôle immobilier, qui passera de 2,6 à 7,4 milliards d’euros. Cette activité sera même supérieure à son métier historique, les encours de dette privée, qui pesait 6,4 milliards d’euros au 30 juin.

Mais cette acquisition de Sofidy est aussi une histoire de famille, un héritage. L’acteur des SCPI a été créé en 1987 par Christian Flamarion, le père d’Antoine Flamarion, cofondateur de Tikehau. Déjà avant l’opération, Antoine Flamarion détenait une participation de 5% dans Sofidy. La boucle est bouclée.

Pour l’avenir, Tikehau ne ferme pas la voie à d’autres acquisitions éventuelles. En conférence téléphonique avec la presse, hier, ses dirigeants indiquaient «regarder pas mal de sujets de sociétés [de gestion] alternative».

Sur le même sujet

A lire aussi